Thérapie brève par l’hypnose

« Le plus grand secret du bonheur c’est d’être bien avec soi »
B.Fontenelle

L’hypnose thérapeutique, plus connue sous le nom « d’hypnose Ericksonienne », reconnue par le corps médical, est utilisée lors des accouchements et aussi dans certaines opérations chirurgicales.
Elle est basée sur la douceur, l’écoute et le respect de la personne.
L’hypnose permet de travailler sur la partie inconsciente de chaque personne.  
 
 
La P.N.L. (Programmation Neuro-Linguistique) organise notre façon de penser, d’agir, d’être (les 5 sens qui déterminent la façon dont nous pensons et nous l’exprimons).
Cette méthode systémique de Palo Alto s’’intéresse au processus « Comment ? » et pas « Pourquoi ? » : comment en vient-on à penser cela ? etc…
Elle permet d’explorer les différents « niveaux » concernés par la problématique – l’environnement, les comportements, les capacités, les croyances, les valeurs d’identité, l’appartenance – en tenant compte de la vision de la personne, de sa façon de percevoir sa RÉALITÉ.
Cette technique, conversationnelle ou en état d’hypnose, permet de changer notre processus qui influence ensuite notre comportement et notre façon de penser.
 
 

Est-ce que je serais inconscient pendant la séance ?

Non, vous serez tout à fait conscient de ce qu’il se passe.

 

Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?

Oui, il y a juste des personnes qui rentrent plus rapidement en hypnose que d’autres.

 

Peut-on avoir confiance en l’hypnose ?

L’hypnose peut avoir une mauvaise image, du fait notamment des spectacles et des mises en scène de public : « L’hypnose fait son show… ».
Il s’agit là de spectacle : nous sommes alors aux antipodes de l’hypnose thérapeutique.
Au Canada, en Belgique, en Suisse, etc… la pratique et la connaissance de l’hypnose est bien plus connue et répandue qu’en France. Les craintes et les préjugés y sont bien plus rares, mais cette technique commence à évoluer en France.

 

Quel rythme est idéal entre chaque séance ?

Le rythme est adapté à vos besoins.

Grâce à l’hypnose Ericksonienne, la personne retrouve sa liberté de choisir et ne plus subir, etc…